mardi, juin 25, 2024
AccueilAnnonceLES OULÉMAS AFRICAINS POUR UNE FATWA COMMUNE

LES OULÉMAS AFRICAINS POUR UNE FATWA COMMUNE

La Fondation Mohammed VI des Oulémas Africains (FM6OA) organise un colloque international dans le but de contextualiser la Fatwa (juruce prudence) en islam. L’événement qu’abrite Marrakech du au Maroc du 08 au 10 juillet 2023, est une opportunité pour que les Oulémas africains venus de 34 pays: sections de la Fondation dans des pays africains, et d’autres des pays observateurs, cette rencontre réunit plus de 72 différentes nationalités, pour plus de 350 participants, pour aborder le thème:  » les règles de la Fatwa dans le contexte africain  » .
L’ouverture de la cérémonie est marquée par la lecture du message de Sa Magesté le Roi Mohammed VI, du Maroc, qui dans son message lu à l’Assemblée soutenu que la responsabilité des oulémas est grande en ce moment, pour faire barrages à l’extrémisme religieux (islam) qui malmène nos sociétés. Il a aussi relevé l’importance de présence des femmes dans la Fatwa, car les femmes et les hommes sont égaux en islam dans la pratique des prescriptions a indiqué le Roi Mohammed VI.
Le décor est planté par le mot aux noms des Oulémas de la Fondation, prononcé par Cheikh Ahmat Annour Mahamat Alhilou, Mufti du Tchad.
Une série d’exposés scientifiques a été dans le domaine de la Fatwa déroulé des interventions de quelques oulémas. Cheikh Mohammed Ahmed Mohammed Hussein, Mufti de Jérusalem qui a évoqué les différentes contributions des oulémas palestiniens dans la charia. Il a cité quelques exemples de Fatwas autorisées par les érudits musulmans de Palestine, comme il a été permis aux couples prisonniers palestiniens d’avoir des enfants par voie d’incimination artificielle et la possible aussi d’observer une grève de la faim pour les prisonniers palestiniens. Chose que certains muftis concidèrent comme un suicide selon lui.
Cheikh Omar Alfaruq représentant Shawki Ibrahim Allam, Mufti d’Égypte, a prononcé son exposé, toujours en lien avec le thème. Cheikh Ibrahim Saleh Al-Hussein, Président de l’Institution de la Fatwa du Nigeria, dont la présentation est sur la réalité de la Fatwa dans le contexte africain. Il a évoqué la grandeur de l’Afrique vis-à-vis de l’islam, qui malgré les religions ancestrales et le christianisme qui étaient avant lui a vu l’entrée de l’islam dès la 1ère, vers les années 54 de l’hégire. Le pays hôte, le Royaume Cherifien du Maroc a eu la présentation des normes constitutives dans le contexte africain, exposé par Dr. Mohammed Rougui, membre du Conseil Supérieur des Oulémas au Maroc. Ces travaux vont poursuivre pendant 3 jours.

ABBAS ABAKAR ABBAS

RELATED ARTICLES

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -

Most Popular

Recent Comments